PrincessH censurée !

Non, je déconne.
Ça fait des années que je bosse pour le courrier des lecteurs d’Okapi. Il y en a un qui a écrit pour dire que ses parents le forcent à aller à la messe et qu’il en a marre.

Pas publiable

Alors j’ai dessiné ça, je savais que ça passerait pas, mais ça me faisait marrer. D’ailleurs, ça les a fait marrer aussi chez Okapi. Mais bon, c’est Bayard Presse, et Bayard Presse, c’est un groupe catho et ils vont pas se fâcher avec leur lectorat.

Enfin la partie du lectorat qui supporte pas qu’on se moque de la religion.
Mais moi, vu le milieu d’où je sors, et l’éducation que j’ai eue, j’ai le droit.

En plus, je suis sûre que c’est Dieu qui a inventé le sens de l’humour, et il a vraiment pas de chance qu’il y ait autant de cul-bénis qui aient raté le jour de la distribution.

 

33 réflexions sur « PrincessH censurée ! »

  1. Inri ? Je croyais que c’était Jésus… 🙂
    Oui, il me manque des bouts de formation religieuse. D’un autre côté, c’est moins grave que si j’étais croyant.

    Excellent dessin, ton altesse.

  2. heheheheheheheh excellent
    moi aussi on m’obligeait a aller a la messe, qu’est ce que j’ai pu m’y emmerder, rolala…

    Si encore y avait eu du gospel, mais non meme pas. Y avait meme pas de jolies nanas non plus, walou : que des vieux tout gris a perte de vue et des torrents d’idioties qu’un gosse de 10ans est capable de refuter. Tiens, tendre l’autre joue, par exemple. Bin celui qui croit que c’est dans la nature humaine n’a jamais frequente une cour de recre, je parie.

    Autant dans certains cas de figure, qu’on force un peu la main a un gamin pour qu’il aille a un cours de piano, je peux (et encore) comprendre… Mais force-feeder (desole) de la religion a des gamins qui ne veulent pas, faut quand meme pas avoir peur pour le futur, hein.

  3. Ma Mère, je confesse être allé à la messe rien que pour voir une fille (plus âgée que moi) dont j’étais amoureux. Et là, qu’est ce que j’étais ponctuel! Je confesse avoir menti à mes parents et avoir prétendu être allé à la messe, alors que j’étais allé jouer avec des copains (je me suis fait prendre… punition: un dimanche après-midi au lit pendant que tout le monde est allé au bord de la mer). C’est pas Desproges qui a dit: on peut rire de tout mais pas avec n’importe qui? Je croyais que le dessin c’était pour le journal La Croix…

  4. Je vois ma fille que vous avez bien mal tournée malgré mon enseignement… vous finirez comme un chiche kebab, brûlée en enfer !

  5. Excellent !

    Perso, j’ai fait toute mon primaire avec, au mur, un crucifix sur lequel Jésus saignait sans fin… Une pure horreur ! X-(

    Il y aurait une faction SM chez les cathos que ça m’étonnerait pas plus que ça…

  6. Moi aussi, j’ai le droit de dire que c’est EXTRA Bravo !!!!
    Décrochez-le bon sang pour que cesse enfin ce défilé de "grenouilles de bénitié" !

  7. Ah ouais ! J’adore. Faudrait l’imprimer en grand et l’accrocher à la place du crucifix dans une église…pour voir.J’ai été abonné à Astrapi (Bayard presse aussi, que j’emmenais à la messe pour pas me faire chier) et bin y avait des trucs pas mal dedans, en dehors du prosélitisme. Notamment, les trucastuces, c’étaient bien les trucastuces.gn

  8. C’est vrai qu’un type en couche culotte cloué et saignant, c’est space pour un truc basé sur l’amour et tout ça hein…
    Chacun ses goûts mais je préfère définitivement les bouddhas tiens.

  9. Pintel > Balavoine 🙂 huhuhu
    Cali > ben tu vois, si se laisser clouer pour sauver des gens, c’est pas une preuve d’amour… D’un autre côté, il n’a peut-être pas eu le choix… Et en Inde, ce n’est pas parce que l’imagerie est paisible qu’il ne s’y est rien passé de sauvage. L’énorme avantage du boudhisme, c’est qu’il ne postule pas l’existence d’un être suprème. Mais ses courants de conscience ne sont pas plus faciles à avaler, je trouve.

  10. huhuhu… La partie du lectorat qui croit que rire c’est le signe du malin elle sait pas ce qu’elle loupe !

    > Pintel : t’es réfugié blogolitique ici maintenant ou bien ?

  11. Pinaise la messe, quelle horreur !!!
    Ma grand-mère me traînait même à "l’ouvroir", pas mal aussi dans le genre réunion de grenouilles de bénitier… 🙂

  12. aaaaaaaa enfin quelqu’un qui nous defen nous pauvre petit ecolier (lycéen?!) qui ne suportons plus de voir JESUS attaché au mur de notre chere ecole ( meme si c’est privé c’est pas une excuse ) et je voulé dir aussi que moi aussi je soutient la these que il doit bien se faire chié accroché au mur demuis 2005 ans

  13. Eu.. scuzez qi j’ai un epu de retard… mais bon vous allez pas faire un fromage pour 7 ridicules petits mois! Enfin tout ca pour dire que quand meme princesse H tu l’a echaper belle un epu plus et tu finissait poignarder! On rigole pas avec ca voyons!!! Bon tu oras compris je l’espere que je rigole; (si toute fois un par un jour de grace où tu serai au chomage technique (…) tu etait soudainement prise de la nostalgie de ce fameux octobre 2005 et que tu decider de revenir fouiller dans tes archives, alor peut etre trouverais tu ce message… d’ici une dizaine de mois peut etre!! ;-)…)

  14. mouais plus ou moins drole malgré tout ce dessin… n’empeche que mine de rien ce sont les cathos fondateurs, de bayard et lecteurs qui vous font bouffer aujourd’hui… rien que pour cela un peu de respect serait le bienvenu… pourquoi ne pas être cohérante avec vos idées et bosser à Libé ou a charli hebdo ? evidemment les conventions RTT, l’adresse dans le 8e et les avantages de stabilité avec l’actionnaire unique et les 26% de part de marché jeunesse, doivent peser dans un choix… au risque de perdre son âme et ses convictions… pathétique ! ok je sais je vais me faire desencdre dans ce que je dis, je ne suis pas de votre avis… cela dit… je le dis !

  15. D’abord, je ne suis pas salariée de Bayard, ils travaillent avec moi parce qu’ils le veulent bien. Donc les conventions RTT, ça ne me concerne pas, et l’adresse dans le 8°, je vois pas ce que ça change.
    Par contre, je vous l’accorde, les 26% de part de marché et la stabilité d’un client, c’est toujours tant mieux pour moi !
    Sinon, vous avez le droit de dire ce que vous voulez.
    Et moi, j’ai le droit de trouver que l’image d’un homme torturé est un symbole bien étrange pour une religion dans laquelle j’ai été élevée, et que mes parents pratiquent encore avec conviction et même militantisme, sans se sentir offensés par ce que je peux dessiner…
    D’ailleurs, ça les fait même rire, car sans doute leurs convictions sont-elles suffisamment solides pour ne pas s’arrêter à ça.
    Et peut-être, malgré leur foi, ne trouvent-ils pas anormal de questionner les poncifs de la religion ?
    On voit de l’irrespect où on le veut bien.

  16. ouh la… touché ! que vos parents militants rient de vos dessins ne leur donnent pas une légitimité absolue… bien sur que l’on peut rire de tout, mais on est pas obligé ! enfin considérer la religion catholique qui aurait pour symbole un homme torturé exprime une bien grande méconnaissance de ce qu’est au fond cette foi. après le vendredi saint il y a Pâques et c’est cela qui est célébré par les croyants tous les dimanches… pas une torture. alors justement mon intervention voudrait affirmer de manière ferme qu’il est des sujets qui lorsqu’ils ne sont pas maitrisés qui quand en plus ils sont tournés en rididule parce qu’ils sont totalement étrangers aux représentations, à la culture et à la foi de ceux qui s’en emparent, il y a faute a la fois en terme intellectuel, mais aussi ethique… encore une fois des journaux comme libé ou charli hebdo font de ce manque de déontologie leur marque de fabrique… pourquoi ne pas travailler pour eux ? cela dit vos dessins de manières sont sympas et plaisants. ne vous vexez pas il n’y a pas d’attaque à ce que je vous dit, je vous crois suffisament intelligente pour accepter une remarque qui ne soit pas simplement un éloge "passe partout"

  17. J’accepte tout à fait vos remarques, et ne prends pas la réaction de mes parents pour une caution, je vous rassure.

    On n’est pas obligé de rire de tout, mais on est libre de choisir de quoi on veut rire.
    Et moi, je ris de choses qui, j’en suis parfaitement consciente, sont pour d’autres des symboles sacrés et intouchables.
    Mais j’en ris sans doute parce qu’elles m’ont longtemps mise en colère et privée de la liberté de vivre la spiritualité comme je la ressentais, et non pas comme on me l’enseignait…
    Ça me navre de vous froisser, mais c’est comme ça. Je ne vais pas inventer un respect que je ne ressens pas : les rites, les célébrations, les images saintes, la prière, la messe, tout ce qui vous nourrit sans doute, sont des choses qui m’ont éjectée de la foi et que je vis comme un folklore asphyxiant.
    Ça réveille ma colère (zut ! un péché capital ! 😉 et m’éloigne de la seule chose que je trouve sacrée : le respect de la vie et de l’autre.

    Alors là où c’est embêtant, c’est que vous ne vous sentez pas respecté quand vous voyez ce genre de dessin, et je le conçois.
    Mais voilà.
    Moi, je tiens à "Aimez-vous les uns les autres", et "Aime ton prochain comme toi-même", et quelques autres principes universels qui n’ont pas besoin d’Imprimatur.
    Tout le reste m’emmerde au plus profond de l’âme (si j’en ai une !), et ça m’emmerderait aussi sérieusement de ne pas avoir le droit de le dire.

    Et je terminerais pas une phrase de ma (sainte) mère : "4 enfants, 4 mécréants… C’est un message que Dieu nous envoie…"

    Amicalement… 😉

  18. Le dessin est drôle et mais les commentaires sont très désobligeants, surtout quand on voit ce que les chrétiens subissent en ce moment aux Proche et Moyen Orient!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *