Pré-insurrection en Principauté ?

Principauté’s Tabloïd Tribune Flash

Pendant que Sa Glandouillissime va faire la belle dans les pays voisins, la Principauté se retrouve livrée à elle-même et l’émeute gronde.
Des hordes de jeunes femmes de toutes variétés assiègent le Palais, réclamant à grands cris de « pouvoir participer au Casting de la Fiancée du Black Blog », et la Chancellerie est débordée.

Le-dit Black Blog, habituellement chargé de contenir les foules, serait parti se cacher dans les cabinets de l’Aile Ouest. Les Escadrons de la Sinistre Garde Blackbloguesque n’ont pu le déloger, et ont dû se replier, certains d’entre eux grièvement blessés par des menaces de licenciement et autres pétages de djeule.

Les fiancées du Black Blog PrincessH illustration
Ici, quelques jeunes filles en attente, de celles qui, heureusement, gardent encore leur calme…

Une commission de crise a été réunie en urgence, afin de déterminer les causes de cette inquiétante ferveur. Certaines voix, soucieuses à l’idée qu’une espèce aussi dangereuse puisse trouver à se reproduire, ont commencé à s’élever, reprochant à Sa Consternante Inconséquence de ne pas avoir pris certaines dispositions avec le Vétérinaire du Palais.

Celui-ci est depuis injoignable. On l’aurait aperçu, il y a quelques heures, à l’aéroport Sa Sérénissime, prenant un vol en direction de l’Amérique Latine.

De notre envoyée spéciale, Edmée-George Petitcaillou, au coeur de l’action.

4 réflexions sur « Pré-insurrection en Principauté ? »

  1. Ola ! Lançons donc les paris : match ouvert. Voici donc le gala en route, cette presse ou Pierre épie Paul. Regardons y de plus près, ça va devenir intéressant…

  2. Edmée-George Petitcaillou, elle est dans la file d’attente? On peut avoir un portrait? Je pencherais pour la jeune fille du milieu, avec son air faussement ingénu (et pis, elle a perdu ses chaussures…)

    Stéphane, qui a dû commenter en ces lieux il y a 3 ou 4 ans, et qui depuis, à sa grande honte, oublie de le faire quand il vient dans le palais de sa gracieuse Munificence.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *