Moment de grâce

Moment de grâce

Je ne peux pas mettre de video sur ce blog. C’est ballot, parce qu’il y en a une qui fait 7 minutes et quelques, et qui est un pur moment de grâce.

Susan Boyle got talent

Y’a pas de sous-titre, c’est dommage, mais bon je vais vous situer le contexte… ( et si vous voulez que je vous traduise des trucs, dites-moi lesquels, à force de la revoir, j’ai à peu près tout compris..)

Il y a une dame improbable qui s’appelle Susan Boyle (mais c’est pas elle sur le dessin, et y’a pas de pianiste, c’est juste que j’avais ce crobard dans un coin)

Susan Boyle a 47 ans (non, pas 60!), elle est au chômage, elle vit avec son chat Pebbles, et est encore « jeune fille », puisqu’elle n’a même jamais été embrassée…
(« Shame ! » dit-elle, =  » Toute cette bonne marchandise gâchée ! », comme dirait un monsieur que j’ai connu…).

Et elle se présente à « Britains got talent 2009 », qui est l’équivalent d’une émission de M6 qui doit s’appeler « talents extraordinaires », ou un truc du genre, je sais pas, je regarde pas ce genre de chose.
Mais il faut savoir qu’un des jurés, Simon Cowell, est aussi juré d’American Idol (= Pop Star), mondialement réputé pour sa méchanceté, au point d’être devenu une icône, ce qui lui a valu d’être caricaturé à la fin de Shrek 2 (Oops, j’avais marqué 1)…
Juste pour info, quand il demande son âge à Susan, et qu’elle tortille du cul pendant qu’il peine à faire la grimace sous le Botox, elle dit : « And that’s just one side of me ! », qu’on peut traduire par « c’est juste une de mes facettes »
Et c’est tellement vrai.
Susan va chanter la chanson de Fantine, « I dreamed a dream », issue de la comédie musicale « Les Misérables » (= Miz Op’)

Il faut voir ça.

 

9 réflexions sur « Moment de grâce »

  1. Ça fout une grande claque dans la djeule !… Et les larmes aux yeux.
    J’ai montré la vidéo au PrinceofClay pour illustrer l’expression "ne pas se fier aux apparences"… Il a tout compris.

  2. Ah oué, elle est terrible cette vidéo! Je l’ai déjà vue ailleurs ce matin, mais je vais me la refaire rien que pour le plaisir.
    J’ai horreur de ce genre d’émission, j’aime pas la façon dont on fait chanter les gens, ni les trémolos, ni tous ces trucs, mais Susan, elle déchire la glotte!
    (si votre princessitude me pardonne cet écart langagier…)
    Susan peut éventuellement si ça la branche, faire évoluer son apparence physique. Mais y a aucune minette au fessier prometteur qui pourra s’acheter une voix pareille à coups de dollars.
    Et moi j’aime bien sa façon de mettre des chaussures à talons claires avec des collants noirs. Et de partir une fois la chansonnette poussée tellement elle pense que c’était son moment et puis voilà…

  3. 10 fois je l’ai vue, 10 fois j’ai pleuré. Un peu pour la chanson qu’elle est jolie (les paroles en particulier), mais surtout pour ce que dégage cette femme.
    Elle est là toute seule dans la plus fantastique machine à broyer du péqueneau, avec un aplomb extraordinaire, un sourire et une lumière qui me laissent sur le derche. Et elle les souffle tous autant qu’ils sont !
    Ce dont elle se souvient, ensuite, c’était le plaisir qu’elle a pris à chanter, "c’était fantastique !", même pas la revanche sublime… La grande classe. La vraie !

  4. J’ai adoré son aisance sur scène, son sourire qui est très agréable (je le trouve même joli d’ailleurs), moins ses vibratos (mais apparemment c’est ce qui est réclamé là-dedans). Mais bonté divine, c’est juste, il y a de la puissance, c’est musical et elle sait mettre des nuances, elle ne crie pas dans les forte.

  5. Je l’ai trouvée très touchante, et j’aime bien son interprétation Je trouve même que les imperfections font partie du charme, en particulier, elle est un peu approximative sur la note la plus basse. Mais ça, c’est que de la technique, l’essentiel est ailleurs…
    D’aucuns prétendent que tout était bidonné et que les jurés savaient ce qu’ils allaient entendre. C’est vrai que ça n’a pas l’air d’être un pré-casting, vu le théâtre et le public…
    Mais qu’importe ! Elle, elle est impressionnante de fraîcheur et de spontanéîté. Sa petite danse de victoire un peu pataude à la fin, suivie de cette mini-révérence, je trouve ça absolument irrésistible !

  6. La chanteuse est authentique, mais le coup est monte Il y a des auditions pour ces trucs la, ils savaient ce qu’ils allaient vor. L’effet est fort, mais il se retourne contre ceux qui l’ont cree en revelant l’odieuse superficialite de ce genre de milieu et d’emissions.

    Vu du pays des blondes a pailletes, je peux vous assurer que ca a encore plus de sel, je jubile 😀

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *