Gromot aux impôts

TVA2-PrincessH.gif

Pour ceux qui savent pas :

Artaga est une de ces Associations de Gestion Agréées par le Fisc, qui s’occupent de vérifier la comptabilité des indépendants, pour garantir au Fisc qu’ils sont des contribuables honnêtes.

Quand on est indépendant, on touche de la TVA sur les honoraires qu’on facture, TVA que l’on doit reverser au Trésor Public, moins la TVA qu’on a dépensée sur les frais professionnels.
Le système évoqué ci-dessus consiste à payer 4 acomptes d’un montant fixe, pendant l’année, et à régulariser après la clôture de l’exercice, par l’intermédiaire la déclaration CA12 qu’on fait donc l’année suivante…

Et j’ai toujours pas reçu ce foutu formulaire !

 

7 réflexions sur « Gromot aux impôts »

  1. Si y’a bien un truc que je me tue à expliquer sur les forums, c’est qu’être indépendant c’est surtout des MASSES de paperasse chiantes et stressantes à mort…
    je t’admire énormément, je hais tellement cet aspect de ce métier que moi je décède direct du cerveau rien qu’à l’idée de m’y mettre, aux boudpapiers à la con :/…
    y’a comme un petit bruit sec de filament d’ampoule qui pète et crac, plus rien dans mon ciboulot.

  2. Ha ha ha, quand je pense que y en a qui se moquent de moi, et que ma compta est réglée depuis des mois alors que ça fait des années que je ne m’en étais pas occupée !!:-)… J’aime toujours autant Artaga (mais je suis hors sujet).

  3. C’est pour éviter ce genre de stress que pour traiter mes 5 factures par an je préfère encore avoir un comptable. Je le paie la peau des fesses mais c’est lui qui s’occupe d’envoyer mes déclarations à temps.
    Tu as envoyé cette page de BD princière aux impôts pour implorer leur clémence ?

  4. Avec un comptable, ça évite un peu ce genre de problème, comme dit Couiny.
    Bon, sauf que moi, cette année, comme je ne sais pas bien qui du comptable ou de moi doit faire quels papiers, je stresse un peu parfois… Mais juste un peu.

  5. Mais le comptable, il faut le payer. Moi, je préfère mettre ce fric-là dans autre chose, puisque je sais faire toute seule sans que ça me coûte trop de temps…
    Et puis, y’en a qui vont pas le croire, mais la compta, ça me détend !
    Un boulot où je ne suis pas obligée de trouver des idées, et où il faut juste empiler des trucs les uns sur les autres pour que ça tombe juste, comme dans un jeu de société, c’est absolument reposant…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *