Cékoi Kernel Panic ?

C’est ça.Kernel Panic

Des plantages en veux-tu en voilà, et une alerte funèbre qui se pointe au milieu de l’écran, mais qui se garde bien d’expliquer quoi que ce soit, ni de dire son nom.

Alors à la 3° fois, on lance une recherche sur Google avec le texte exact.
Et on découvre des réponses sur un forum américain.
Là, on se dit : « Comment j’ai trop de la de la chance de lire l’anglais couramment ! »
Et grâce à ce forum, on découvre que l’alerte en question est répertoriée sur le site d’Apple-support, mais trop bien cachée pour google,
(et que la version française semble exister, mais est inaccessible).
Mais on s’en fout puisqu’Apple Support n’offre que très peu d’explications, et pas de solutions. A part « mettre à jour les drivers », ce qui nous avance pas, vu qu’on a déjà tout à jour.

Ensuite, on se dit aussi : « Mais comme on a de la chance de vivre avec le Célèbre LJVD ! »
Parce que sur le forum américain, y’a un gars qui indique une procédure à suivre pour tenter de résoudre le problème, et que la procédure en question implique de rentrer dans le programme du Mac, ce qu’on a jamais fait, et de le faire en plus avec un clavier américain.
Et alors, c’est une procédure en 2 étapes.
Et le gars dit : « Si au bout de la 1°étape, tout va bien, arrêtez là. Sinon, passez à la 2.
Si après la 2, ça merde toujours, direction Apple Assistance. »

Saint BlackBlog

Oeuvre anonyme majeure du début du 3° millénaire, 5,12×3,45m,
tempera sur bois précieux, intitulée :
« Saint Black Blog de l’Enfant Jésus, faites qu’on n’en arrive pas là, avec tout le boulot que j’ai. »

On fait la une. Ça plante encore un peu mais ça marche.
Et puis ce matin, plus une application qui tienne plus de 3 secondes avant de planter,
et le retour du faire-part de deuil.
Alors, plutôt que de retourner tripatouiller dans le moteur avec l’étape 2 et le clavier américain, on décide de tenter le Apple Hardware Test.
Conclusion, c’est une barette RAM qui merdoie.

RAM

Evidemment, c’est pas la barette de 256Mo, c’est l’autre. De 1Go.
La bonne nouvelle, c’est que la garantie de l’ordinateur s’est terminé le 24 novembre,
mais celle de la RAM court encore pour un an.
Mais le temps qu’on me la remplace, j’ai pas fini de me marrer à finir Julie
sous Photoshop avec seulement 256Mo.

En attendant, je suis toujours chez Profil d’Olivier Gochet
Dans Catégories, cliquer sur « dessinatrice »

En attendant la carte blanche à 256Mo.

 

45 réflexions sur « Cékoi Kernel Panic ? »

  1. Heureusement qu’il existe des aventurières comme toi, sinon on aurait l’impression que la route de l’informatique est un long fleuve tranquille… 🙂
    cali > ou la boule à zéro….

  2. raaaah mais si t’avais demandé plus tôt, on t’aurais épargné des heures de recherche fastidieuse, aussi…

    ioba-maceu-et-liseur-du-blog-de-princess-H-mais-qui-poste-pas-des-commentaires

  3. GrandK > Prochainement, je ferai un sujet sur la virtualité de nos beaux dessins à nous qu’on fait, quand les sauvegardes sur le CD veulent plus s’ouvrir, et qu’accidentellement, on avait gravé un seul CD au lieu de 2.

    Ka-Ly‘ > Mais… Euuuh… C’est toujours du MacIntosh…

    Cali et Frez > Si vous voulez passer au bac shampooïng ? Alors qu’est-ce qu’on fait cette fois-ci ? Une petite couleur, et un brushing avec mini-vague ?

    Ioba > Ben j’ai demandé, mais pas ici… C’est bête, hein ?…. Sinon, bienvenue déjà-là ! 🙂

  4. Si tu veux je te revends à vil prix mon Mac qui lui rame à 400 mhz mais à 512 Mo 🙂 ça fait rêver , hein.
    Ca me fait aussi penser qu’il faut absolument que je me dégotte un amant informaticien ça peut servir … et puis un autre masseur kiné, on ne sait jamais.

  5. pintel mouhahahahahahahaha
    et après on dit que les macs c trop le mieux mais bon hein
    ça plante aussi
    oui je suis impitoyable de te dire ça comme ça, alors que tu rames
    (hin hin hin)

  6. Pintel > même pas drôle. C’est le modèle années 70 celui là en plus.
    J’ai même pas eu le temps de dire que les dessins était top et qu’un ordinateur qui attend sa propritaire comme ça les bras ouverts ne peut pas être foncièrement mauvais.

  7. heidi t’as dit ‘purée’ je suis décu t’as dit que tu disais jamais de gros mots, hop un gage.

    sisisisisisi, ‘purée’ c’est un gros mot.
    (En tout cas c’était gros quand ca faisait sploutch sur mon assiette a la cantine. Si ca c’est pas une preuve..)
    (comment cà ‘digression’ ? ah oui tiens.)

  8. Merde Le Nours, tu m’as fait foirer mon incantation!!!
    Pourtant t’as des meilleures energies que ça d’habitudes (quoique… nan, oublie ce que je viens de dire :o)
    ‘fin, si: quand les deux ours sont ensembles, ça donne de belles hymnes à la terre!
    hum!…

  9. OK cali, hop un gage aussi.

    Je propose comme gage un post sur la purée, pas mousline et sans grumeaux. viscosité a votre bon désir.
    une fois deux fois trois fois adjugé aux deux demoiselles au premier rang, hop, suivant.

  10. heidi, faut s’entrainer pour devenir une vraie patate, ça ne vient pas par magie. Je ne suis pas née patate qu’on se le dise. (mais il y avait ptêt des germes remarque)

  11. Rahhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhh. Je rêve. Kernal panic. j’ai appris le mot y’a dix jours en fait, avec le même écran sur mon mac. Sauf que moi, c’était pas des barettes, mais le disque dur. Mouru. D’un coup d’un seul. Juste avant que j’ai eu le temps de faire le back-up, oeuf corse. Donc le message est très joli, très gentil en fait. Mais moi j’en aurais pleuré. tu t’en sors bien Princess. Mieux vaut la barette que la tête. 🙁

  12. [Informaticien au rapport] Le Kernel Panic, c’est quand il arrive [rarement donc] que le système d’exploitation [à base Unix] (ici Mac OS X, on aurait pu remplacer par Linux, FreeBSD, mais je m’emporte) est arrivé dans un état qu’il est incapable de gérer, et ce pour une raison simple : cet état est le fruit d’un évènement qui n’aurait pas dû se produire et qui a conduit à un état imprévisible de la machine.

    Typiquement, un kernel Panic (dans le cas de Mac OS X) est dû à un problème MATERIEL, ou à l’utilisation d’un périphérique dont le pilote pour Mac est pas top top (donc pas un truc sponsorisé apr Apple somme toute). De facto, un expert en bonne et dûe forme aurait pu trouver la source de l’erreur en deux questions, 3 clics et 2 pressions de "Entrée", ou presque 😛

    M’enfin c’est bien aussi de trouver les solutions soi-même, c’est instructif (même si ça peut nuire à la santé mentale)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *