Tristesse

Ça, c’est un martinet noir, que, selon l’excellente revue la Hulotte on appellait autrefois « arbalétrier », parce qu’en vol, vu d’en bas, il ressemble à un arc.
Moi, je trouve ça plus joli comme nom.

Le Martinet noir, ill. Pierre Déom

Alors le martinet noir, il ressemble à une hirondelle mais sans le ventre blanc, et c’est celui qui fait la course avec les copains en poussant des cris, le matin et le soir.
Il pèse 42g, mesure 16 cm de long, pour une envergure de 42 à 48 cm, il vole souvent à près de 100 kms/h, il peut descendre en piqué à 160 et même 200, il peut faire 600 kms et attraper 6000 insectes dans la journée, il fait 10 000 kms quand il part se mettre au chaud en Afrique, et on en a vu à 3600 m d’altitude, et dans les fumées du cratère en activité du Vésuve…

Et en vrai, il est pas noir, il est brun.
Je le sais parce que j’en ai ramassé un tout à l’heure, avec une aile cassée, quand je me suis traînée à la piscine.

Martinet 2, ill. Pierre Déom

Il faut aussi savoir que le martinet passe 95% de sa vie en vol. Il mange en volant, il dort en volant, il baise en volant, pour faire son nid, il recueille au vol les brindilles qui flottent dans l’air. Et il ne se pose que pour faire ses petits et les nourrir.
Alors quand un martinet est au sol, c’est qu’il a un problème grave.
Et si c’est une aile cassée, même s’il est encore plein d’énergie, qu’il n’a même pas l’air d’avoir mal, et qu’il crapahute avec un entêtement forcené sur ses pattes minuscules qui ne sont prévues que pour s’accrocher, il est foutu. On ne peut pas le soigner.

Quand je l’ai trouvé, il y avait des mômes autour de lui qui piaillaient de peur, et lui se traînait sur l’asphalte pour essayer de trouver un abri inexistant, avec son aile droite toute déglinguée.
Ça m’a tordu le coeur, j’ai failli ne pas m’arrêter. Et puis je me suis dit qu’il allait rester des heures dans cette cour sans refuge, à mourir lentement de chaleur, de faim, de soif, sans même pouvoir se cacher…
Alors je l’ai ramassé. Dès qu’il a été dans le creux de ma main, il s’est tenu tranquille.
Les dessins de la Hulotte sont vraiment très précis, mais il y ‘a une chose qu’ils n’arrivent pas à rendre totalement, c’est la beauté de cette bête, de cette petite vie de 42 grammes, la douceur de son plumage totalement velouté, et son petit regard si intense…

Et puis je l’ai emmené chez le vétérinaire pour qu’il l’endorme, comme on dit pudiquement….
Le temps du trajet, il est resté calme. J’essayais de le recouvrir de mon autre main pour qu’il se sente au moins un peu à l’abri de l’agitation du quartier.
A la fin, il en avait marre, et il a commencé à s’agiter. Dans la salle d’attente du vétérinaire, il crapahutait sur moi, en essayant de m’escalader et de se glisser sous mes vêtements, avec son aile qui se repliait sur lui…

Ça me rend malade qu’on n’ait rien pu faire d’autre que de lui éviter une mort lente et douloureuse, alors qu’il était si vivant, et qu’on en finit pas de lui saloper sa planète.

PrincessH triste

42 réflexions sur « Tristesse »

  1. C’est triiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiste.

    une fois j’ai esaye de sauver un petit moineau, mais il parait que bon, je n’ai pas assez de plumes pour faire une top maman moineau.

    Je l’emmenait au boulot et il fixait l’ecran d’un air d’intensite etrange, en remuant du popotin de temps en temps pour prevenir qu’il allait faire caca…Pauvre petit Lucien…( c’etait le nom de mon moineau)

    Bouhouhou

  2. Les fenêtres, le grand ennemi des martinets, même si leurs vols est extraordinairement habile, il a vu la surface au dernier moment et ne s’est pas fracassé le crane dessus comme trop souvent. Une si grande vie dans un si petit corp…

  3. J’adore les martinets, la manière dont ils tournent en criant façon course à Indianapolis me met
    en joie 🙂
    Mais ton histoire elle est un peu triste…

  4. Moi aussi je reçois la hulotte. C’est un très bon magazine. Très triste de cette expérience mais tu lui auras donné une fin meilleure que d’autres. Tiens, tu devrais leur envoyer cette histoire.

  5. T’as fait exactement ce qu’il fallait faire, on ne peut pas les soigner pour une aile cassee.
    J’ai recueilli plusieurs oiseaux quand j’etais petit, le seul a avoir survecu c’etait une colombe qui n’etait pas trop amochee au depart..

  6. Je comprends parfaitement tes larmes royales car, il y a peu, j’ai du faire piquer mon cochon d’inde qui s’était empoisonné avec je ne sais quelle saloperie. Et c’est rien de dire que ça n’a pas été la joie…
    Tu as bien agi, ton altesse. Même si ça ne console pas.

  7. bouhohuoohuhuhouhohuohuho

    [repart en pleurant]
    t’as été super chouette, respect.

    (la hulotte trop le bien comme magazine, mes parents ont toute la collec’ et je lisais ça dans mon lit quand j’étais petite)

  8. pfiouuuu, c’est triste, ça ! mais il est vrai que lui éviter une longue agonie c’était vraiment la ‘solution’ (si tant est que ‘solution’ soit un terme approprié…) 🙂

    petipé-èsse : je savais pas que tant de monde connaissait la hulotte ! mes parents ont toute la collec’ aussi, huhu !

  9. snif :'(
    Mais tu as bien fait de ne pas le laisser soufrir. Trop de gens ne se seraient même pas arrêtés et rien que pour ça tu merites le plus grand respect.

  10. si on peut observer une minute de silence pour des drames pires qu’affreux, et aussi, pour des gens qui étaient un "grand homme" qu’ils disent, de son vivant meme qu’on s’en fout, mais qu’on est bien obligé d’observer une minute de silence parce que ça tombe pile au moment qu’y a un monde fou autour, alors on le fait en s’ennuyant parce que ça la foutrait mal de chanter "y a de la joie" dans un grand silence pareil; alors je crois qu’on peut bien faire une minute de silence soi tout seul pour un petit arbalétrier qui s’éteint, meme au milieu de plein de bruit.

  11. Sans commentaire….

    Sourire se rappelle son petit cimetierre à moineau qu’il faisait tout petit à la campagne lorsqu’il trouvait l’un de ces petits oiseaux que la vie avait abandonné.
    Les petites croix qu’il mettait tant de coeur à construire n’était peut être que le propre reflet d’une crainte qui lui était propre….
    Devenir grand rend parfois ce genre de chose idiote mais une âme d’enfant voit parfois les choses de façon plus innocente…
    C’est peut-être malheureux à dire, mais "merci PrincessH" d’avoir éveiller en moi ce petit souvenir triste mais si cher au coeur de l’enfant que j’ai été.

  12. Bon, retenons le positif: l’expression attristée de PrincessH dépeinte sur son blanc minois a sensibilisé au moins 19 (20 awéc moi) personnes au sort de votre "arbalétrier" (bon, pour moi, ça fait un peu "pièce de charpente". Mais c’est toujours mieux qu’un "instrument de punition"). Il y a-t-il un paradis des martinets? De la-haut, ça doit l’émouvoir (tiens il pleut). Et puis, comme ça, moi je découvre "la hulotte". Ca fait un deuxième point positif… Bon, j’aurais essayé :-s

  13. J’ai aperçu la comtesse, d’un vol léger. C’est normal, elle est aussi en deuil de son ami le Martinet. Mes condoléances au Royaume.

  14. de mon lit je vois une tourterelle qui couve en haut d’un conduit de chaudière en métal. je l’observe, inquiète de la canicule. elle ne bouge pas de son poste, ignore les graines et l’eau que je lui donne. je me dis que les oeufs doivent être cuits, c’est pas possib. et cette nuit, voilà que la tourterelle n’est plus là ! je me suis fait une insomnie, imaginant le pire ; je l’aie dérangée, les oeufs sont cuits, etc.
    et ce matin, surprise ! la tiote est revenue. suis trop contente.

  15. Chui toute tristounette… :'(
    Ca m’a serré le coeur de lire c’te histoire…. Snif….
    Il a mieux valu qu’on l’endorme, tu as eu la bonne réaction….
    Un bisous contre un sourire? 🙂

  16. :'( trop triste ton histoire, pauvre p’tite chose! Merci de pas l’avoir abandonné et lui avoir donné une mort décente. Ca m’attriste toujours les histoires avec les animaux qui souffrent, ils sont tellement innocents et helpless (je sais pas comment on dit en français). Gros bisous, PrincessH-Sauveuse-de-Ptits-Zoizaus!

  17. Je viens juste d’en trouver un je pense qu’il na rien de cassé il est juste un peu jeune, il ne sait pas voler, je ne veux pas qu’il meurt alors j’ai construit un super nid genre qu’il habite dans un nid futuriste. Mais bon il est 23h 30 et je ne sais pas où touver des insectes !!!

  18. si qqun a ce fameux numero de la hulotte avec l’explication pour les martinets tombés au sol ca m’interesse !!!

    j’en ai trouvé egalement un jeudi… et je ne sais pas quoi faire
    pour le moment je m’en occupe et le nourrit, je pense egalement que c un bb, bientot adulte, mais encore bb…

    sinon pour le nourrir j’ai demandé conseil a un veto et le mieux c encore la paté pour chat

    merci de me repondre a angi2angi@aol.com si vous avez des renseignements

  19. Zut, je l’ai pas sur moi, mais si je me souviens bien, le seul conseil, c’était de trouver un centre pour les oiseaux sauvages, et la pâtée pour chat n’était absolument pas mentionnée ! De toute façon, la Hulotte déconseille toujours d’essayer d’élever soi-même les animaux sauvages qu’on récupère.
    La Hulotte a un site: http://www.lahulotte.com/
    Et sur la page "questions de nature" , il y a les infos pour les oiseaux blessés.

  20. j’ai une petite anecdote moi aussi, elle est positive alors ça contrebalancera cette triste histoire… Ma minette (qui est une sous douée en matière de chasse) a réussi à attraper un oiseau, un jeune qui commençait tout juste à voler – à mon humble avis, vu qu’il venait de grêler, il a du se prendre un glaçon sur le front, ce qui expliquerait l’exploit de Mimi… – bref, elle nous le rapporte, comme tout bon chat qui aime sa tendre maîtresse (ms non je ne me fais pas de fleur..). Mon père était avec moi, on habite à la campagne, il est habitué aux oiseaux (il sifflote avc eux!), ms là il ne connaissait pas cette espèce. Il n’était pas trop amoché, ms comme Mimi était là, il le garde dans sa main et part de l’autre côté de la maison raccompagner un ami. Et Là ! il y a un oiseau qui voltige jusqu’à lui et qui frôle sa main. En fait c’était la maman !! alors mon père l’a lâché, et il les a revus tout de suite aprés, perchés sur un muret, ensemble. Voilà ! c’est quand même une belle fin car rien ne prédisait q la mère pourrait le retrouver, c’est un mélange de hasard (mon père s’est trouvé au bon endroit) et d’instinct maternel !

  21. Je m’appelle Alexandra, j’avais un martinet noir juska ce matin, mintenan g juste une envellope corporelle. Il est mort pdt la nuit je ne c pa pk, ma soeur pleurre je pleure ossi et jmerais juste comprendre de koi il mort, on s’occupait bien de lui…

  22. Pour tous ceux qui trouveraient régulièrement des martinets dans leur grenier, comme moi (parce que les bords du grenier sont mal comblés) et peut-être comme Georges, ce qu’il faut faire : c’est très simple, essayer d’attraper le martinet (grosse peur pour lui), aller dehors et le lancer le plus haut possible.
    En effet, le martinet ne sait pas décoller depuis le sol (eh oui, c’est étonnant. C’est pour ça qu’il vole en permanence, 24h sur 24) : donc, si on se contente de le poser dans l’herbe, il ne pourra absolument jamais s’envoler.
    J’ai sauvé beaucoup de martinets de cette façon.
    Fin juin, les martinets s’installent sous les toits (notamment de mon grenier) parce qu’ils peuvent quitter ces endroits en se laissant tomber en piqué. Ils y font leurs petits et les gavent vraiment jusqu’à ce que rapidement ceux-ci aient la taille adulte pour pouvoir voler.
    La plupart du temps, ce sont donc les petits qui tombent maladroitement à l’intérieur du grenier. Quand on les prend pour leur redonner leur liberté, c’est donc leur tout premier envol (émouvant non ?).
    N’ayez vraiment pas peur de les jeter le plus haut possible : ils ont deux, trois mouvements d’ailes difficiles, et ensuite, c’est gagné (je n’en ai jamais vu un retomber).

  23. oui, c’est vrai, si jamais vous trouvez un martinets, pas en trop mauvais état, lancer le d’un endroit en hauteur, il reprendra surement son vol!

    ton article était très beau, je l’ai beaucoup aimé.
    Vous pouvez tous sauvez les petites martinets qui tombe des toits vers Juin/Juillet, il suffit de les gardez dans une boite à chaussure, percée de trous, le couvercle bien fermé, et de les nourrir au croquette de chien trempée dans l’eau! il ne faut pas avoir peur d’enfinçait son doigt dans le bec, sinon il risque de recraché :p il faut juste le nourrir comme çà jusqu’a ce qu’il soit devenu grand et que ses ailes se croisent sur son dos! et après, émerveillé vous devant son premier envol!

    (et dites vous que vous le reverrez, plus ou moins, car les martinets reviennent à l’endroit de leur naissance tout les ans, pareil! :p)

  24. Bon J’ai un moineau qui est dans mon "jardin" depuis 3 jours il ve pas decoller.je lui ai donner du pain et une gamelle de flotte(pour boire et se baigner).il a me semble t’il l’aile cassée.son nid etant dans un arbre chez mon voisin j’ai réussi a lui faire passer la cloture pour qu’il regagne sa petite fammile.Seulement vu qu’il est taillé comme un moineau l’moineau il n’arrivera pas a trouver l’elan necessaire a trouvé la premiere branche qui l’aiderai a retrouver son nid.Lui sauverai-je la vie en adossant une planche de bois sur cette branche??ça lui rendrai service hein rassurez moi?

  25. Le moineau est toujours dans le jardin de mon voisin.Vu que je n’entretien pas de relation avec mon voisin,j’ai peur qu’il me prenne pour un debile si je lui di que la planche de bois n’est pas assez longue..il n’ai pas forcement sensible aux piafs qui veulent rejoindre leurs nids.Mais m’en fous le ferai quand meme.Le pain que je lui avait donné contient des grains de Sesame et de sègle.ça devrait le faire en plus de ce qu’il picore dans la terre..
    JE VE QU’IL Y ARRIVE!!! C peut etre con mais je me mobilise pour le moineau.On sait jamais;ptet pourra t’il revoler meme si ça parait assez chaud..

  26. Je t’ai envoyé un mail à ce propos. Va voir sur ce lien si tu peux trouver de l’aide près de chez toi…

    http://lahulotte.epiconcept

    Quant à ton voisin, ça serait étonnant qu’il ne te donn,e pas un coup de main, sauf si c’est un …., enfin bon. Demande-lui.

  27. http://www.doccia-di-sborro… fica dei vip http://www.lesbiche-ninfoma… eva hengel http://www.piscio-di-lesbic… ragazze tettone lesbiche http://www.tettone-culoni.g… video ragazze troione http://www.tettone-italiane… segretarie pompinare video http://www.godimento-anale…. funny cacca merda http://www.fiche-venezuelan… trailer gratis sexy http://www.sesso-anziane-gr… vulve nudiste http://www.video-coscie-ape… porcate omosessuali http://www.troie-da-scopare… negre sborrate

  28. salut … Hier le 3 mai 07 a marseille il pleuvait a torrent ouvert , Un martinet est veu se réfugier au bord de ma fenetre sous le volé pour se proteger … au bout d’un moment alors qu’il gratter la vitre , j’ai ouvert la fenêtre … Il n’a pas eu peur de moi , je les laisser pénétrer dans la chambre … Il a passer la nuit sous le lit alors que la pluie est tombé toute la nuit .. le Matin ma femme a laissé la fenêtre ouverte … il a fini par s’envoler … Ce n’est vraiment pas un animal sauvage et Apparemment Il n’a aucune crainte de l’être humain ! c’est remarcable !! pat ! …

  29. je viens de trouver un bébé martinet, il dort en se moment meme sur moi agrippé à mon collier. Il n’a rien de cassé, je pense qu’il a du tomber de son nid. Ce soir je l’emmene chez le véto, parce que c’est un animal protègé et qu’on n’a pas le droit de le garder. Dommage, il est si mignon. Mais bon, il sera entre de bonne main.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *