Pénurie alimentaire ?

Il paraît que l’avenir est dans les insectes, les vers, les asticots, les chenilles, les tarentules, les criquets, les scorpions, les punaises d’eau géantes…
Je vais avoir du mal.
Les trucs qui rampent, qui grouillent, avec des antennes et des pattes qui s’agitent, les machins gluants et qui bavent…
Va pas être possible.

Mais après tout, dit l’article, on mange déjà des huîtres, des grenouilles, des escargots ?…
(et les crabes, les bulots, les bigorneaux, etc…)
Bah non, pas moi.
(Et si je mange des crevettes, c’est parce qu’une fois épluchées, ça ressemble à un petit croissant rose avec rien qui dépasse. C’est pour ça que je mange pas les petites grises qu’il faut manger entières.)

Et puis, je vais pas manger Robert, quand même !
T’façon, cette année, je l’ai pas encore vu. S’il est encore en vie. C’est con, je pourrais lui faire une belle photo, maintenant.

Par contre, j’ai croisé Janine et sa nombreuse famille au pied des plants de tomate et de potimarron (à moins que ça soit du patisson, je sais pas, après les avoir épluchés, j’ai jeté les graines en vrac cet hiver).

Janine la limace by PrincessH

Queenofclay a dit qu’on pourrait faire une fricassée. Mais non. N’insistez pas.
Et j’avoue qu’il a plu quelques limaces du haut des balcons de la Principauté. Mais la majorité sont allées à la poubelle. C’est celles que j’ai revues après qui se sont jetés dans le vide.

Un escargot oui, 40 limaces (même petites), non.
(Je sais, c’est injuste.)