Revisiter ses archives…

Je voudrais arriver à tout jeter… Mais c’est pas vraiment possible. Il y a quand même des trucs pas mal.

Modèle Vivant aux Beaux-Arts de Lyon, 1982

Modèle vivant aux Beaux-Arts de Lyon, 4 janvier 1984. Je crois qu’elle s’appelait Gisèle…

Je suis pas hyper sûre que son derrière était à 10cm au-dessus du coussin.
Modèle vivant, c’est un vrai métier difficile et très mal reconnu, ce qui est très injuste. Pendant mes études, il y en avait 4, que des femmes. Deux qui devaient approcher la cinquantaine (dont Gisèle), et deux entre 20 et 30 ans.
C’était bien plus intéressant quand c’était les plus âgées: elles avaient de l’expérience, elles posaient mieux, plus longtemps, elles proposaient des angles, des positions, des accessoires, elles avaient une présence, elles créaient une ambiance…
Les plus jeunes, elles étaient sympas, mais elles posaient surtout assises avec une clope et un bouquin… Et l’une d’entre elles avait souvent l’air de s’ennuyer.

2 réflexions sur « Revisiter ses archives… »

  1. Ça doit pas être des plus amusant. Surtout au début, quand tu ne sais pas encore comment enrichir la séance, comme tu le décris.

    • Oui, quand tu dessines une personne vivante qui pose comme une potiche, ça manque d’élan… Surtout si elle arrive à avoir l’air de se faire chier, ce qui, il faut quand même le reconnaître, est un exploit pour une potiche.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *