Reconstitution

Le drame !

Faut dire qu’elles sont un peu cons aussi, les tomates Coeur de Boeuf, paske quand on pèse 2 kilos l’unité, on se débrouille pour avoir des tiges un peu plus costauds, moi je dis.

Le ficus est encore tombé dessus aujourd’hui.

Bien fait.

12 réflexions sur « Reconstitution »

  1. Le ficus fait de l’ombre aux tomates, les tomates ne murissent pas… Le ficus leur tombe sur la gueule régulièrement… Donc on tasse le ficus jusqu’à la fin de la saison des tomates… Moins de soleil? oui, mais il n’en crêvera pas c’est sur.

  2. Ben non, il est jamais allé aussi bien que depuis qu’on est exposé au nord Quand on est arrivés ici, ce n’était qu’une tige famélique. Maintenant, on voit la bête lubrique que c’est devenu…

    Et il faut bien le dire, face au nord, c’est pas fait pour énerver les tomates, vu que le soleil les effleure vaguement le matin et le soir.
    Y’a un gars de l’autre côté de la rue, donc plein sud, dont le balcon croûle sous les tomates rouges, le cuistre !
    Mais bon, il est trop loin pour que je tire des fléchettes dedans.

  3. En pleine forme Princess à ce que je vois… Tu devrais lui les lancer à ton voisin d’en face tes tomates vertes, tu l’insultes un peu, s’ il est vengeur t’as peut être espoir de récupérer les siennes !

  4. ptêt qu’une greffe ficus-tomate donnerait quelque chose d’un nouveau genre.
    Cette chute est un signe.
    Les deux plantes sont en fait amoureuses.
    Enfin je pense. Mais je suis une grande romantique devant l’éternel.

  5. chuis mourue de rire aussi
    mais moi j’ai une de mes tomates qui est ORANGE oui madame ORANGE!
    si c’est pas le bonheur (les 19 autres sont vertes, splendidement VERTES)

  6. bah moi je pense que les ptites tomates, elles n’osent plus rougir, de peur que le fiscus pense qu’elles le drague et qu’il revienne à l’attaque…c’est un peu compliqué mais c pt’etre probable…qui sait? de toute façon faudrait leur demander, comme ca on serait fixer…histoire à suivre…princess H mène l’enquête…

  7. Et si tu lui proposais un deal à ton voisin ? Il a des tomates, il saurait s’occuper des tiennes, genre en stage, pour qu’elles apprennent à rougir un peu. Et en échange, vous vous faites un dîner avec ses excellentes tomates ? Bon d’accord, c’est pas vraiment un échange, si on excepte qu’il aurait le bonheur de s’imprégner de ta glorieuse présence, mais bon. De toutes façons, il ne sait plus quoi en faire de toutes ces tomates bien mûres, il serait probablement ravi de les partager…
    Bon, je dis ça, je ne sais pas si moi-même j’oserais… Quoique.

  8. Ah oui mais là faut sévir quand même !
    Si ya récidive c’est pas possible de laisser le crime impuni.

    Donc en 1) tu fais le sermon au ficus comme quoi c’est mal de taper les petites grosses et les cornichons à lunettes
    en 2) tu lui files un pin’s "Stop la violence" et le dépliant "En finir avec la violence sur les balcons potagers".

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *