10 réflexions sur « Mailcrash »

  1. De toute façon, je l’aurais immédiatement détruit, paske le Célèbre LJVD adore le friton et consorts, mais il a du cholestérol et il a eu 40 ans dimanche et avec du cholestérol, ça craint.
    Alors j’aurais été obligée de revendre le friton en douce sur e-bay, sauf que c’est lui qui s’occupe de ce genre de corvée d’habitude. Alors il aurait trouvé ça louche que je lui demande tout soudain comment ça marche, soit disant pour le faire moi-même, alors qu’il sait très bien que je suis trop feignasse pour m’enquiquiner avec ça quand y’a qq’un qui peut le faire à ma place .

  2. l’informatique ca pue, qu’on se le dise.
    tous ces povs tits mails sacrifiés, ça fait super trop réfléchir quand même, un peu, quelque part :)))

    bises princesse 🙂

  3. La bonne blague de l’informaticien (et de l’utilisateur de l’informatique, aussi), je cite:
    Y’a deux catégories d’informaticiens: ceux qui ont perdu des données et ceux qui n’en ont pas encore perdu !

    Bienvenue au club…. bouhouhouhouhouhou

  4. sincères condoléances !
    ayant, moi aussi, eu affaire aux sournoises tentatives de la technique de pointe pour me désarçonner, je résiste activement et envisage même de fonder une assoce (nan, en vrai, pour ce dernier point, c’est un peu exagéré…(rhôôô ! si peu ! ;-D ) mais on pourrais presque, hein !?)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *