Les petits dessous de l’Histoire

Je viens d’illustrer l’Hygiène à travers les âges, pour Okapi. Or donc, au XVIIIeme siècle, les salles de bain apparaissent et on y reçoit les gens comme au salon…

Marat et Charlotte Corday

Marat dans sa baignoire (dessin recalé parce que le lectorat d'Okapi n'a pas encore étudié la Révolution)

 

Peut-être qu’il s’est levé, et qu’elle l’a mal pris…

5 réflexions sur « Les petits dessous de l’Histoire »

  1. J’adore ta bannière avec le psy 🙂

    Moi je me demande quand même si c’est vraiment pour une raison d’anachronisme qu’Okapi a refusé… 🙂

  2. Ce qu’on a pris pour un assassinat n’en était pas un : la petite Charlotte, aimable, apportait à Marat un couteau pour lui tailler la plume. Mais, se masquant ainsi les yeux, elle a trébuché et s’est affalée sur son hôte qui eut la couenne entaillée par l’outil.
    L’accident bête, quoi…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *