LA CROIX : un îlot dans la tempête

Au milieu des décombres du Monde, j’ai trouvé un petit sujet gnan gnan à 0% de sang, de massacres, de guerres, de violences de toutes sortes, et d’apocalypse écologique.
Vous pensez bien que je me suis jetée dessus.
Pour ceux qui se demandent : on peut écrire au Père Noël jusqu’au 20 décembre.
Après, je suppose qu’il ne répond plus.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *