Jessica Rabbit en bleu…

Jessica Rabbit in blue

Avec moins de nichons.
Et une chanson beaucoup plus tarte, mais qui fait un plus joli titre.

Je me demande si je vais la laisser là, parce qu’elle me fout mal à l’aise.
Je l’ai coloriée en bleu pour lutter contre ma manie du rouge partout et tout le temps….
Mais elle serait mieux en rouge.
Et pis elle a pas l’air aimable. Mais sur mon crayonné, elle était déjà comme ça…

22 réflexions sur « Jessica Rabbit en bleu… »

  1. elle est cool comme ça 🙂

    (moi j’aurais juste pas laissé l’intérieur de la bouche en gris pasqu’on dirait qu’elle a mangé une souris)

  2. Ayé, je l’ai changé.

    J’en ai profité pour rajouter un peu de rouge dans le bleu pour réchauffer l’ensemble. C’était un peu sinistre…

    Bon, on voit pas bien ses cheveux. Mais faudait que je lise le chapitre sur l’orientation des brushes dans Painter, au lieu de tout faire au pif.

  3. waouh !

    Charmant ce blog ! En tout cas très joli grabouille cette Jessica en bleu 🙂 J’aime beaucoup ton travail et je me suis bien marré à lire tout le bazar en dsous là :p

    Bon continuationnement mamouazelle !!!

  4. moi, je croyais que c’etait l’autre poufiasse… je me souviens plus de son nom, mon cerveau me fait defaut ce matin et j’ai du mal a garder les yeux droits… bon, de toutes les manieres elles se ressemblent toutes!

  5. C’est vrai, elles se ressemblent toutes. Mais les autres, elles ont la minijupe qui montre le string en haut et en bas.

    Bon, je l’ai encore retrafiquée pour qu’on voit plus les cheveux, et que le trait ait une couleur moins zarbi.

    Mais je la trouve toujours pas sympa.

  6. mais pourquoi veux-tu absolument faire du bleu si c’est le rouge qui te plait ? Je ne me suis jamais forcé toute seule en ce qui me concerne ! (on nous ennuie déjà bien assez pour les commandes…)

  7. Je me déstabilise surtout…

    Ce qui est bête, c’est que c’est le genre de dessin que je fais au kilomètre quand je crobarde sans réfléchir, mais dont je sais pas quoi faire professionnellement.

    C’est trop BD pour faire de l’illustration mode.

    Et si je devais faire une BD avec un graphisme comme ça, faudrait que ça soit réaliste, ça prendrait un temps fou et j’aurais jamais la patience.

    J’ai du mal à être laborieuse, c’est pas mon tempérament.

    Déjà Julie, dans un genre pas réaliste et juste une page par mois, je trouve que c’est long à faire…

  8. Ouais, ben la Julie, elle est écrite-crayonnée-validée, et elle va attendre un peu que la Princess daigne l’encrer et la colorier…

    Ça va encore lui faire un chouette week-end de détente…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *