Inconstante

Voilà, je suis pleine de bonne volonté, je m’applique, je m’efforce, je pense choix de thème, cohérence, persévérance, identité graphique, déclinaison, filles, chichis, maquillage, etc….
Bref, je fais des filigirls….

Et puis voilà, y’a d’autres dessins qui se pointent en même temps, pleins de mecs pas filiformes du tout, avec des grandes gueules et des petits corps, que je sais pas comment colorier….

Ça se passe tout le temps comme ça, ma vie d’artiste…

Marlon

Celui-là me fait penser à Marlon Brando.

9 réflexions sur « Inconstante »

  1. la vie est un dilemme continuel !
    hu hu hu ha ha arf arf arf ! [argh ! je m’étrangle !]

    en tout cas, moi, ça me choque pas, ce genre d’inconstance, je fais pareil (à ma petite échelle, bien entendu, mais je change de style, comme ça, de temps en temps… ça gomme la routine, nan ?)

  2. T’inquiète, tout ce qui vient est bon a prendre, non ?
    J’ai vu une émission avec la femme de Marlon, ben c’était un gros beauf… écoeurant.

  3. C’est peut-être un petit rappel à l’ordre de la part de ton inconscient. Les gros veulent sans doute plus de présence dans ton travail. Ce ne saurait si mauvaise chose.
    Ecoute ces messages et suis ton instinct.

  4. M’zelle bulle > Mais des fois, c’est chiant parce qu’après, j’arrive pas à choisir dans tout ce que je fais…

    Heidi> Ouaip. Le pouf Coulommiers, c’est trendy. Et l’inspiration est une créature versatile et de petite vertu qui s’en fout bien de ruiner ma réputation de sérieux.

    QoC > M’étonnes pas. Vu l’état de ses enfants, il avait un sérieux pêt’ au casque….

    Cali > c’est le seul truc que j’ai trouvé pour l’instant….

    SiLuis> Je crois que c’est surtout les mecs qui veulent être plus présents dans mon travail. J’ai dû en faire l’autre jour pour un magazine sérieux, et je suis pas contente du tout du résultat…

    L-autre > Voilà. On fait comme ça.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *