Du charme des erreurs médicales et de leurs séquelles…

Âmes sensibles, d’abstenir….

Mon petit frère est hospitalisé.

Quand il avait 5 ou 6 ans, il a été renversé par une voiture, et a eu une jambe cassée. Il a été hospitalisé dans un hôpital de brousse bourré d’incompétents un petit hôpital de province, où suite à un plâtre pas surveillé, il a eu des escarres au talon et au cou de pied.

Moi, j’ai fait un brin d’études médicales plus tard, où il était fermement affirmé qu’une escarre c’est une faute professionnelle.
Et qu’un plâtre, ça se surveille, puisqu’on ne peut pas voir ce qui se passe dedans : on vérifie si l’odeur est normale, on demande au malade s’il ne sent pas des points de compression, et on s’inquiète qand il se plaint.

Mais je suppose que, dans les années 60, un môme qui se plaint, ça n’était qu’un chieur capricieux et trop douillet…

Pour ceux qui ne savent pas : une escarre, c’est une nécrose des tissus due à une compression prolongée. Ça arrive aux personnes grabataires, si on ne les tourne pas plusieurs fois par jour dans leur lit, et si on ne frictionne pas ces points de compressions pour activer la circulation du sang.
En gros, si les tissus sont mal vascularisés, la peau meurt à l’endroit de la compression (la hanche, le coccyx, l’omoplate, le coude, le talon…), petit à petit une plaie se forme, et ça commence à pourrir. Et ça laisse des cicatrices dantesques. La littérature médicale est pleine de photos hallucinantes, on se croirait au Moyen-âge quand on voit ça…
Mais aujourd’hui, ça n’est plus censé exister, puisque la prévention est aussi simple que ce que j’ai expliqué plus haut : surveillance du malade, frictions, et éventuellement des matelas qui se gonflent et se dégonflent pour modifier les points d’appui, ou des petites bouées pour soulever un talon ou un coude pour que les chairs ne soient pas coincées entre l’os et le matelas, et d’autres petits ou grands moyens…

Mon petit frère, c’était le talon et le dessus du pied. Il a fallu des opérations de reconstruction, quelques 6 mois de chaise longue et de scolarisation à domicile ensuite, et la rééducation pour réapprendre à marcher et que le pied refonctionne comme un pied.
Quand il a eu 18 ans, il a fallu le ré-opérer pour dégager un extenseur du gros orteil pris dans les chairs. Quand il a eu 23 ans, son tendon d’Achille a lâché.
Malgré tout ça, il a fait beaucoup de sport, mais vu la gueule de son pied, il n’a pas fallu 30 secondes au toubib de l’armée pour le réformer.

Maintenant, il a 44 ans, et ce week-end, le même tendon d’Achille vient de re-claquer, et comme il était aussi pris dans les chairs, il a tout emporté et scalpé le talon…. J’ai pas vu, mais rien que cette expression qu’il a employée au téléphone me donne légèrement envie de vomir. Heureusement, il ne souffre pas trop pour l’instant. Il doit être opéré demain par un orthopédiste, puis par un chirurgien plastique qui doit lui reconstruire le talon en lui greffant de la peau…

Sympa hein ?

 

Escarre

 

31 réflexions sur « Du charme des erreurs médicales et de leurs séquelles… »

  1. Si ça peut te consoler, ça ne se passe pas forcément comme ça entre médecins. Mon grand’père était médecin, il est venu voir mon frère à l’hôpital, il a protesté contre le fait que le plâtre était en traction et que c’était une connerie, mais on n’a pas voulu l’écouter…
    Et comme des médecins il y en a 7 ou 8 dans ma famille, depuis cet épisode, pas un d’entre nous n’est hospitalisé sans qu’ils ne débarquent les uns après les autres, pour demander des comptes aux équipes médicales et suivre les procédures.
    D’ailleurs, quand mon grand’père a été hospitalisé à la fin de sa vie, il était écrit sur le cahier du service, cette mention pudique : "Famille très présente"
    Ce qui signifie en langage commun :"Attention, pas de connerie ou on est tous morts!"

    Et lorsqu’il y a eu l’opération de l’extenseur de l’orteil, ma mère a pris ses disposition pour que mon frère soit opéré au CHU de Lyon. Le médecin de la Sécu lui a écrit pour dire que non, compte tenu de la sectorisation, on devait aller faire ça dans ce fameux dispensaire de brousse.
    Alors ma mère s’est fendue d’une belle lettre pour lui expliquer que c’est là-bas qu’il avait été esquinté et dans quelles conditions, et qu’il n’était pas question qu’il(on) y remette le(s) pied(s).
    Et le médecin de la Sécu a dit "Allez hop ! Tout le monde au CHU !"

  2. " et comme des medecins il y en a 7 ou 8 dans ma famille, depuis cet épisode, pas un d’entre nous n’est hospitalisé sans qu’ils ne débarquent les uns après les autres, pour demander des comptes aux équipes médicales et suivre les procédures "

    comme je comprends ! c’est exactement la même chose chez moi. on y a gagné une réputation de famille de chieurs, avec les chir qui nous évitent pour ne pas avoir a nous parler après l’examen ( tu connais speedy gonzalez dans les couloirs de l’hôpital 😀 ? ) , mais on a évité pas mal de belles conneries comme ça.
    le mari de ma tante qui est chir vasculaire à sauvé la vie de ma mère, entre autres.

  3. y’a une seule raison pour laquelle mes parents ont quitté la france pour la suisse: les médecins français 🙁 ils m’avaient tellement bousillée pendant 8 ans que les médecins suisses ont été choqués, et très surpris que je m’en sorte si bien par la suite!

    bon courage à ton frangin, j’espère vraiment que tout se passera bien pour lui!

  4. Salut,

    ça fait un moment que je suis ton blog, sans jamais oser prendre ma plume (mon clavier) pour te laisser un message. Mais là, le sujet me touche puisque je suis en 2ème année d’accoucheuse en Belgique et que je fais des stages généraux où les infirmières et les médecins me dégoutent (n’ayons pas peur des mots)! Quand je suis en stage et que je reviens le lundi matin et que je vois un patient qui été pourtant en plaine forme le vendredi, qui ne mange plus, ne bouge plus et commence des escarres aux talons, aucoccyx… je me demnade ce que foutent les infirmières le week end!
    Certes elles sont en effectifs réduits mais est-ce une raison pour que les soins et la préventions soient eux aussi réduits!

    Sur ce bonne continuation et bon courage à ton frangin… :S

  5. Some conditions you have can prevent you from safely taking this drug buy bactrim ? The following ones are important to mention: antidepressants, tryptophan, narcotic pain medications, lithium, migraine headache medicines, and ergot medicines.

  6. Toutes ces histoires de problème médical, cela me fait dire qu’il faudrait vraiment que le corps médical descende de son petit nuage et prenne un peu ses responsabilité : oui à une véritable concurrence entre corps et pratiquants, oui à un client exigeant, non à un "patient" qui doit écouter et faire le béni oui-oui …

    et bon rétablissement à ton frangin 🙂

  7. Eolas et P’ti biscuit > Oui, probablement que ce genre d’escarres ne se voit plus…
    Mais très franchement, je me demande ce que la pénurie de personnel hospitalier et les réductions de poste va donner à long terme, dans ce domaine…
    Parce que la prévention d’escarres, j’ai été aide-soignante, et j’en ai fait au kilomètre, c’est pas compliqué, y’a même pas besoin de diplôme. Mais ça prend du temps, puisqu’il faut le faire plusieurs fois par jour.
    Alors quand on est que 2 pour 45 alités et qu’il y a tous les autres soins, les lits, les repas, les sonnettes, ou pour les infirmières, tous les soins techniques, etc….ça finit par être un gageure, et bien souvent la prévention n’est faite qu’au moment de la toilette….
    Ce qui explique peut-être l’état de tes malades le lundi, P’tit biscuit. La question n’est probablement pas "Qu’est-ce qu’elles foutent pendant le week-end ?", mais plus certainement "Combien sont-elles pour tout assurer et est-ce que ça suffit ?"

    Sinon, bienvenue à toi, à Mr H, Benji, et elkrazy.ca… 🙂

  8. C’est Pagnol qui disait, il y a déjà des années "Escarres te figent"… . .
    Enfin bref, toutes corneries mises à part, je lui souhaite un bon rétablissement (dans la mesure du possible) et du courage, ainsi qu’à tout son entourage.

    Et bises à toi

  9. On m’a toujours dit que la médecine Française est une des meilleures du Monde, ça fait peur.

    Le grand sorcier blanc a des gri-gris bien dangereux

  10. Moukmouk > Il y a des bons et des mauvais médecins partout, en France comme ailleurs.
    Et le risque zéro n’existant pas, même avec de bons médecins, il y a forcément des patients pour lesquels ça se passe mal.
    La faute à pas de chance, ou à une mauvaise gestion du service au moment où on s’y trouve, ou un personnel déstructuré pour une raison x ou y… Personne n’est à l’abri de ça, mais ça peut très bien se passer aussi.
    On n’a pas eu de bol sur ce coup-là…
    Mais mon père qui a eu une myasthénie pendant 5 ans a été, et est toujours très bien soigné.

    Il faut différencier la médecine française du système de santé français.

    La médecine française, c’est celle d’un pays développé et riche, donc à priori, on a accès à des technologies et des médicaments sophistiqués, et des médecins qui ont des formations poussées.

    Ce qui fait dire de notre système de santé français qu’il est un des meilleurs du monde, c’est qu’il est, financièrement, à peu près à la portée de tout le monde. (Sauf qu’économiquement, ça coûte tellement cher que ça va exploser…. mais c’est une autre question)

    Pour te donner 2 exemples :

    Un ami a subi une greffe du foie. Quelques années après, ses reins ont commencé à se bloquer et à détériorer ce foie. Alors on lui en a greffé un autre, avec une greffe de rein en plus…
    Sa femme m’a dit : "Plus jamais je ne gueulerai contre les prélèvements obligatoires de l’assurance maladie. Sa 2° greffe a coûté 170 000 euros. On n’a pas payé un sou, tout était pris en charge par l’assurance maladie."

    2° exemple :
    On a emmené un ami américain de passage chez le médecin-généraliste. Il était totalement stupéfait que ça ne lui coûte que 40 euros de consultation, et que 80 euros de médicaments.
    Il a dit qu’aux USA, pour la même chose, ça lui aurait coûté dans les 200 euros pour la consult’ et quelques 500 euros pour les médicaments.
    Et quand il a su qu’en France, on était remboursés, il a dit qu’il voulait venir monter une entreprise ici pour profiter d’une telle merveille….
    (Entre nous, il faut qu’il se dépêche avant que ça s’effondre !)

  11. J’espère que ton frangin va se remettre, le coup du scalp, ouais, impressionnant.

    Pour les avocats et les médecins, je ne sais pas si ça fait baisser le taux d’accident (d’autant qu’il y a pénurie de personnel) mais je sais que des très bons médecins obstétriciens (en l’occurence celui qui m’a aidé à accouché de mes trois filles) vont probablement arrêter leur spécialité à cause du montant des assurances. Il se demande pourquoi il se ferait chier à accoucher les femmes, avoir une vie de dingue et devoir payer de telles sommes, quand il peut gagner beaucoup plus dans un cabinet avec beaucoup moins de risque.

    Pourtant il aimait ça mettre des bébés au monde. C’est pas forcément les plus mauvais qui jettent l’éponge en premier… Alors moi je dis qu’il n’y a pas de quoi se vanter.

  12. Make sure you report any of the following serious side effects if you experience then while using Xanax: seizures, confusion, yellowing of the skin or eyes, severe skin rash, hallucinations, and memory problems; propecia : this drug has been reported to cause an addiction, and if you take it for longer than a week, withdrawal symptoms are possible.

  13. écoeurée, je suis personnelement très lucide sur la médecine en général mais en grande partie grace au net et à une méfiance innée.
    Les abérations de ce genre j’en lis malheureusement bien trop souvent à mon gout.

  14. … tiens des sujets qui étrangement sont d’actualité chez plus d’une personne …
    je n »ai jamais été de nature violente … mais suite à une "erreur" d’incompétance (chuuut interdit de prononcer ce mot là … sinon c la radiation de l’ordre , vous rendez vous compte …)
    Un chirurgien a vu un collègue Professeur chirurgien annoncer la chose de la sorte (s’adressant à mon père et patient d’une banale ablation de la prostate qui s’inquiétait de complications post intervention): "Monsieur X …. vous êtes trop intelligent pour ne pas comprendre."
    Et vu que la lâcheté … c’est une chose que je ne peux pas encadrer … je voulais juste aller voire le 1 er chirurgien qui n’avait pas eu les couilles d’avouer son incompétance ou juste son erreur (je suis loin ,très loin d’être parfait moi même !) et lui demander des explications entre 4 z’yeux comme ça … Avec quand même une petite arrière montée d’adrénaline et une envie sous-jaçante de lui défoncer le portrait … peut-être qu’en chacun de nous au final sommeil un chirurgien latant …
    Je suis donc particulièrement touché par l’histoire de ton frêre et je touche du bois de tout mon coeur, tout simplement.

  15. Bon courage à ton frère; ça a l’air assez moche en effet.
    Le pire dans les problèmes de santé c’est les trucs mal soignés que tu te traines comme ça toute ta vie 🙁

  16. Juste un petit coucou pour dire que moi et bas je me suis fait recoller les oreilles par un chirurgien plastique 😀 !!! Et les résultat est merveilleux alors j’espère que ce sera aussi bien fait pour ton frère 😉 … Sur ces mots je te fais de gros bisous (k) et @+ PrincessH enfouie sous les dessins 😛 lol

  17. j’ai un fils qui a ete opere d’un pied il doit rester 2 mois dans le platre on lui enleve le 27/11 mais cela sent vraimnet mauvais!!!! je me demande si cela est normal !!!

  18. Il y a forcément des macérations, et ça ne sent jamais très bon. Là, où il faut s’inquiéter, c’est si votre fils se plaint que le plâtre lui fait mal, et s’il sent des points de compression et des problèmes circulatoires…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *