12 réflexions sur « Défoffotage, mode d’emploi »

  1. wahouuuu ! je crois que je vais pas attendre que le mien ne s’émancipe et fasse preuve d’une intelligence propre… : )
    à moi le pouvoir du grantaspiratueur, wéééé !!!

  2. Il commence à faire froid, on peut réserver un édredon en poil de chat ?
    (parceque un édredon en poussière j’ai peur que ce soit un peu lourd à porter)

  3. Il en résulte qu’il semble que le chat ait utilisé le clavier comme planque. Cela dit, on constate qu’il a un sens de l’hygiène bien développé, puisqu’il utilise du fil dentaire entre chaque rat…

    N’empêche que ça en contient des choses, un clavier ! La prochaîne fois que je pars en vacances, je me traîne plus 15 valises, je mets tout dans mon clavier ! 🙂

  4. Nous souhaiterions rappeler a la principauté ce conseil de l’informaticien barbu :

    Posologie : une fois par mois

    Déroulement :
    – phase 1 : débrancher le clavier
    – phase 2 : s’en saisir fermement à deux mains
    – phase 3 : le retourner délicatement
    – phase 4 : le secouer assez violemment (penser à un shaker à cocktail)
    – phase 5 : poser le côté droit sur le bureau
    – phase 6 : tapoter énergiquement le dessous du clavier de droite à gauche
    – phase 7 : poser le côté gauche sur le bureau, soulever le côté droit
    – phase 6 : tapoter énergiquement le dessous du clavier de gauche à droite
    – phase 8 : nettoyer la manne tombée sur le bureau
    – phase 9 : remettre le clavier à l’endroit et le reposer sur le bureau
    – phase 10 : rebrancher le clavier, ouf.

  5. hannnnnnn, c’est donc tout ça qui bloque les touches… ça va y a que quand je fais les "0" et que si j’appuie trop fort (càd normalement) où ça fait 00000000000000000000000000000000000000000000… et l’aspiro n’y peut rien. Tant que ça fofotte pas encore…

  6. oh que oui je comprends
    mon clavier je le passe au coton tiges et à l’ajax, c’est grave aussi hein
    et dedans il y a des choses qui ne veulent pas partir, elles ont leur vie prpopre je pense (enfin propre, ahem!)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *